LES MISSIONS DIPLOMATIQUES

 

INTRODUCTION : Le Sénégal est un pays ouvert au monde extérieur. Dans le cadre des relations internationales, son action toujours constante bilatérale ou multilatérale repose sur une intense activité  diplomatique et reste soutenu par des traités et accords signés.

I.                  LES FONDEMENTS DE LA POLITIQUE INTERNATIONALE DU SENEGAL

A l'heure où nous parlons de globalisation de mondialisation dans un monde considéré comme village planétaire, le Sénégal demeure fortement ancré à l'esprit d'un nouvel ordre international de paix, d'équilibre, de justice sociale et de progrès. Partant, il est pour le dialogue constructif, la coopération, la concertation et les rapports fraternels. Ainsi, la politique extérieure du Sénégal repose sur un certain nombre de principes qui en constituent les fondements :

Æ    Respect de l'indépendance et de la souveraineté des Etats.

Æ    Non-ingérence dans les affaires intérieures des autres Etats.

Æ    Contribution à la réalisation de l'Unité africaine, à l'action des pays du tiers-monde, du groupe des non alignés et de l'ONU.

II.               LES MISSIONS DIPLOMATIQUES ET CONSULAIRES

La diplomatie est considérée comme la guerre des temps de paix. Ainsi les missions diplomatiques et consulaires ont pour rôle de raffermir les liens de coopérations  économiques, politiques, culturelles et techniques entre les Etats. La diplomatie est l'affaire des ambassades et des consulats.

1.      Les ambassades :  l'ambassade est à la fois la mission de l'agent diplomatique appelé Ambassadeur, mais aussi le lieu d'installation de ses services. Son personnel comprend :

Æ    L'AMBASSADEUR : accrédité par son gouvernement auprès d'un Chef d'Etat à qui il présente ses lettres de créances. Il sert d'intermédiaire, représente son pays, exécute les décisions reçues mais bénéficie d'un pouvoir d'initiative.

Æ    LE PREMIER CONSEILLER : il coordonne les activités de l'Ambassade.

Æ    LE CONSEILLER  CULTUREL : assure les échanges culturels.

Æ    LES SECRETAIRES : s'occupent des tâches administratives : secrétaire particulier, secrétaire d'Ambassade, secrétaire bilingue sténodactylo, chiffreur.

Æ    L'HUISSIER : reçoit et guide les personnes qui se présentent à l'Ambassade.

Æ    LES SUBALTERNES : chauffeurs, domestiques, jardiniers, gardiens.

2.      Les consulats : le consul est un agent diplomatique chargé par un gouvernement de défendre les intérêts de ses nationaux  à l'étranger. Il fournit à son gouvernement des informations politiques et commerciales. Souvent des consuls honoraires sont nommés, leur fonction est gratuite et ils peuvent même être des étrangers.

       Le Sénégal a ouvert des ambassades et consulats dans beaucoup de pays du monde : une mission permanente à Genève, une autre à l'ONU, une délégation permanente à l'UNESCO, deux représentations permanentes respectivement à la FAO et à l'OACI, un Bureau d'Expansion économique à Milan et un Centre Culturel à Rio de Janeiro. Le Sénégal dispose de plus de 40 ambassades dans le monde et certains ambassadeurs nommés sont à cheval sur plusieurs pays mais avec résidence fixe.

III.               L'AGENT DIPLOMATIQUE ET SA SECURITE

L'agent diplomatique, sa famille et tous les membres de son service bénéficient de privilèges et d'exemptions. On lui accorde l'immunité diplomatique c'est-à-dire une sécurité absolue et complète et sa personne est inviolable. Cette immunité est une garantie à l'extrême considération de sa personne, à son entière autonomie pour l'exercice de ses fonctions.

L'efficacité de la mission diplomatique dépend aussi de ...Lire tout l'exposé