Synthèse : Quelles sont les causes et les conséquences de la crise économique de 1929 ?

 

Une crise économique est un bouleversement de l’économie. Cette dépression économique de 1929 éclate aux états unis et se répercute sur le reste du monde. Elle engendre de lourdes conséquences.

Dans notre approche nous analyserons les causes puis les conséquences de la crise économique de 1929.

 

Les USA étaient pourvoyeurs de produits après 1918. Ils ravitaillent l’Europe en produits agricoles et industriels. Vers 1925-1926 la demande Européenne baisse, entraînant une surproduction agricole et industrielle aux USA. La consommation ralentie et es prix des produits se stabilisent. On assiste à une mévente des articles. A cette  situation s’ajoute la spéculation boursière.

Cette crise entraîne des conséquences socio-économiques et politiques.

 

Sur le plan social le chômage s’installe aux USA, Angleterre, Allemagne, France, car leurs économies étaient liées. La misère, la mendicité, la criminalité, l’alcoolisme sont fréquents. Les populations marchent, les paysans sont ruinés, endettés.

 Sur le plan économique la crise a secoué le capitalisme et a engendré la faillite des entreprises bancaires, industrielles. Les paysans vendent à perte leurs produits. Chaque état développe le protectionnisme et crée une zone monétaire : Francs, Dollars.

Sur le plan Politique, la crise est à l’origine de l’intervention de l’état dans la vie économique. Elle a aussi favorisé l’installation des régimes fascistes en Allemagne.

 

La crise économique de 1929 touche le monde entier. Elle a occasionné l’accession au pouvoir des régimes totalitaires.  Et a été l’une des causes de la seconde guerre mondiale.

Synthèse : Après avoir montré l’apport de l’élevage dans l’économie du Burkina Faso, dites quels sont les problèmes rencontrés par ce secteur d’activités.

 

 

L’élevage occupe une place de choix dans l’économie du Burkina Faso. Ce secteur d’activité vient en troisième place après l’or, l’agriculture. Son apport sur l’économie nationale est non négligeable certes, mais il rencontre des problèmes.

 

Les principales espèces sont les bœufs, les moutons, les chèvres, les porcs, les volailles. La vente de ces espèces est source de recette pour l’état et les éleveurs. L’élevage est pourvoyeur d’emploi en atteste les bouviers, les vendeurs de volailles, la grillade, les bouchers. Cette activité lutte contre la pauvreté et procure des matières premières à l’agriculture et à l’industrie : Le fumier, les animaux à trait, les abattoirs, les laiteries.

 

Le secteur pastoral rencontre quelques difficultés. Parmi les problèmes figurent l’insuffisance de retenues d’eau, de pâturages, le déficit de nourriture, et de vétérinaires. De nombreuses maladies affectent les animaux. Ce sont le charbon, la grippe aviaire, le choléra des poules. Le non encadrement des éleveurs sont d’autres limites de ce secteur d’activité. Le déficit de pâturage entraine des conflits entre agriculteurs et éleveurs.

 

L’élevage au Burkina Faso est diversifié et confronté à plusieurs problèmes. Il représente une source de recette pour le budget national. C’est pourquoi des mesures sont prises afin de redynamiser ce secteur d’activité.