Thème : Notions de Cartographie.

 

 

I. GENERALITES

1) DEFINITION D’UNE CARTE

2) ECHELLE D’UNE CARTE :

II. LES DIFFERENTS TYPES DE CARTES

1-   La carte de synthèse :

2-   Les cartes thématiques :

3-   Les cartes topographiques :

CONCLUSION

 

 

 

 

 

 

 

 

 

I. GENERALITES

 

La cartographie désigne la réalisation et l'étude des cartes géographiques et géologiques. Elle est très dépendante de la géodésie, science qui s'efforce de décrire, mesurer et rendre compte de la forme et des dimensions de la Terre. Le principe majeur de la cartographie est la représentation de données sur un support réduit représentant un espace généralement tenu pour réel. L'objectif de la carte, c'est une représentation concise et efficace, la simplification de phénomènes complexes (politiques, économiques, sociaux, etc.) à l'œuvre sur l'espace représenté afin de permettre une compréhension rapide et pertinente. La création de carte débute avec la définition du projet cartographique. La collecte d'informations est en deux parties : 1. le relevé des contours et de l'espace support à représenter (fond de carte) ; 2. le relevé des données statistiques à représenter sur cet espace. Vient ensuite un travail de sélection des informations, de conception graphique (icônes, styles), puis d'assemblage (création de la carte), et de renseignement de la carte (légende, échelle, rose des vents).

 

3) DEFINITION D’UNE CARTE

 

Une carte est la projection d’une surface courbe telle qu’un ellipsoïde ou une sphère, ou une partie de cette surface, sur un plan. C’est ce qu’on appelle une projection cartographique. Il en existe différents types en fonction de la dimension et de la forme du territoire à cartographier. L’utilisation des données géographiques et des cartes ne date pas d’hier. Dès les débuts de la colonie, les explorateurs effectuaient des mesurages sur le territoire pour faire les subdivisions en seigneuries, gérer les infrastructures portuaires et militaires ou localiser les routes maritimes et terrestres.

4) ECHELLE D’UNE CARTE :

Une carte est toujours présentée à une échelle précise, qui varie selon le détail ou la portion de territoire à représenter. Par exemple :

  • une carte à grande échelle présente une petite portion de territoire avec beaucoup de détails;
  • une carte à petite échelle présente une grande portion de territoire avec peu de détails.

 

II. LES DIFFERENTS TYPES DE CARTES

 

Il existe plusieurs sortes de carte qui se regroupent en deux grands ensembles.

4-   La carte de synthèse :

La carte de synthèse a pour but de communiquer l'essentiel de l'information par une vision globale de l'image graphique en la rendant immédiatement mémorisable. La synthèse est destinée à mettre en valeur les traits dominants de phénomènes et d'établir de grandes liaisons relationnelles.

5-   Les cartes thématiques :

Donnent des informations sur des thèmes particuliers comme la carte routière, la carte d’utilisation du sol (exemple ci-bas), la carte géologique, la carte forestière, etc.

6-   Les cartes topographiques :

Contiennent de l’information :

  • planimétrique (hydrographie, routes, bâtiments, végétation, équipements, toponymes, etc.); et
  • hypsométrique (courbes de niveau et points cotés).

Les cartes topographiques constituent l’assise cartographique officielle du gouvernement du Québec. Cette information, aussi appelée de référence, est issue de programmes et de missions de l'État. Elle donne aux gestionnaires du territoire une référence spatiale commune. C’est à cette référence géographique de base que se greffent les données thématiques propres à chaque ministère et organisme.

CONCLUSION

La création cartographique est également étudiée, ses méthodes commentées. Des analyses mathématiques comparent par exemple les distorsions des projections cartographiques, tandis que les théories de l'information graphique donnent des conseils quant au style nécessaire à un message graphique clair. Étant le fruit de sélections humaines, la carte peut omettre, nier, tromper.

Sources :