Introduction

Entre le XVIIe siècle et le XIXe siècle l’Afrique occidentale  côtière connait la domination de plusieurs royaumes parmi lesquels nous avons le royaume du Dahomey qui s’étendait dans les régions actuelles du Benin autour de la ville d’Abomey. La naissance de ce royaume et son développement furent favorisés par la traite négrière. Comme d’autres royaumes le royaume de Dahomey avait aussi, une organisation politique, économique et sociale. Il fut  origine d’une civilisation.

Origine et Evolution

Selon les traditions locales, des populations d’origine Yorouba auraient quitté auraient quitté au  XVIe siècle la région de Ketou en pays Yorouba (Ouest et Sud du Nigéria est du Benin) pour s’établir à Tado près  du fleuve Mono Deux groupes s’y forment : Les Ewe (ou Ewe) qui se dirigent vers l’Ouest (actuel Togo) et les Fons (Dauma ou Dahomees) qui s’installent à l’Est. Les Ewe (ou Ehve) créent Nuatja. Mais l’avenement d’un pouvoir autoritaire pousse vers 1700-1750 l’ethnie à se diviser en trois groupes : les Anlos (ou Anglo) l’Est de la Volta (fleuve vers le golfe de Guinée) et les Ouatchis. Ils s’installent dans les régions où ils vivent aujourd’hui et forment des chefferies ou république dirigées par des conseils de sages.

Les forts eux fondent trois royaumes. Vers 1600, ils fondent Allada (royaume des Ardres ou d’Adra). Puis des guerres de succession conduisent à la formation de deux autres royaumes Abomey et Adjatche (Porto Novo)

Le royaume d’Abomey, rebaptise plus tard Dahomey probablement par mauvaise retranscription européenne, prend vite le dessus lors de guerres de conquête contre ses voisins et les Yorouba.

Le royaume  de Dahomey, est ainsi crée en 1625 par le peuple fon, établi depuis peu de temps dans la région en provenance d’un royaume Yorouba voisin (cf. ci-dessus) ou qui résulte de mariages entre le peuple Aja (ou Ada) et le peuple local Gedevi. Aho Houegbadja (vers 1645-1685) 3e roi d’Abomey est le fondateur du D’Abomey. C’est  un roi bâtisseur qui fait construire les palais royaux d’Abomey et poursuit des raids et des conquêtes des villes en dehors du plateau d’Abomey.

Au XVIIe siècle, le roi Agadja (108- 1740) étend les frontières  du royaume de Dahomey jusqu’à la côte atlantique en conquérant les royaumes d’Allada et de Sovi et Désormais, le Dahomey participe pleinement et directement au commerce négrier par le port de Ouidah, capital de Sovi. Il s’enrichit considérablement le royaume atteint son apogée au XIXe siècle sous le roi Ghezo (1818- 1858) Contraint par les mouvements anti esclavagiste Ghezo développe l’agriculture et convertit l’économie du Dahomey qui exporte désormais moins Ouvertement des esclaves et d’avantage de produits agricoles (maïs, noix de palme…)  

Ghezo l’empire d’Oyo en 1823 mettant fin à son statut de tributaire.

2- Déclin

Le déclin du royaume Dahomey commence en  en 1892 lorsque le Français prennent Abomey la capitale du royaume. Pour s’opposer à l’occupation française le roi Behanzin ordonne l’incendie de la ville qui ravage les palais royaux. Mais cela ne peut pas empêche les Français de conquérir la ville.

Behanzin doit se réfugier dans l’arrière-pays. Il est capturé deux ans plus tard et exilé à l’ile mortinique puis en Algérie ou il meurt en 1906. Ainsi le royaume du Dahomey fut intégré dans la.........Lire tout l'exposé