Introduction

            Lorsque les premiers colons Anglais sont arrivés à Jamestown (virginie) en 1607, le continent Américain connaissait une faible densité  de population depuis plusieurs millénaires. Désireux de s’affranchir de la métropole et de gouverner par eux-mêmes, ces colons ont proclamés leur indépendance en 1776 et crée une nouvelle nation qu’ils baptisèrent Etats-Unis d’Amérique Bien qu’ayant traversé une guerre civile au  début des années 1860, la jeune république s’est développée rapidement grâce  à l’offlur d’immigres Européens au XIXe siècle. A l’issue  de la fremièce Gucue  mondiale les USA sont devenus la plus grande puissance mondiale devançant les grands pays d’Europe. Il n’ont plus quitté a rang par la suite, la tête du « monde libre » après la seconde guerre mondiale. Cependant, la  défaite  subie à la fin de la longue guerre du Viêt Nan en 1975 a remis en cause les certitudes Américaines même si la désagrégation  de bloc soviétique au début des années 1990 à favorisé le maintien de leur leader ship international.

I-                   L’indépendance des Etats Unis d’Amérique

a-     Déclaration Unanime des treize Etats Unis d’Amérique

Généralement appelée « Déclaration d’indépendance des Etats Unis d’Amérique » est en texte politique par lequel les treize colons britanniques d’Amérique du Nord on fait sécession de la Grande- Bretagne le 4 juillet 1776 par forme les « Etats- Unis d’Amérique »

Ce texte est marqué par l’influence de la Glorieuse révolution de 1688 d’après les abus constatés, les délégués des colons estiment qu’ils ont le disait et le devoir de se révolter contre la monarchie britannique (en fait, le parlement britannique a voté de lourds impôts et taxes frappant les colons).

Depuis le 04 juillet est devenue la fête nationale des Etats- Unis Indépendance Day (pour de l’indépendance en Anglais)

b-    Le plan de texte de la déclaration d’indépendance

La déclaration d’indépendance Américaine peut être découpée en trois parties :

1-    Un préambule qui énumère les droits fondamentaux

2-    La liste de grief : les atteints britanniques à  ces droits

3-    La conclusion qui s’impose : la rupture avec la Grande- Bretagne et la création de treize Etats indépendants.

Thème : Les bouleversements en Amérique

I-                   Introduction de la révolution des USA

La révolution Américaine est une période de changement politique après 1763 dans les treize colons britanniques d’Amérique du Nord qui ont donné lui à la guerre d’indépendance des Etats- Unis contre Grande- Bretagne (1775- 1783) Epirode fondateur de la nation Américaine et de la naissance des Etats- Unis, la révolution se manifesta par des violences contre les  autorités britanniques, une guerre contre la métropole et des troubles sociaux.

I-                   L’indépendance des Etats- Unis d’Amérique

a-     La Révolution Américaine conduit à l’indépendance

L’élimination de la nouvelle – France fait disparaitre tout danger immédiat et rend quasi inutile et donc difficilement supportable la présence des troupes anglaises. Au même moment le gouvernement britannique veut repartie entre tous ses sujets les charges financières nées de la guerre et cherche à faire payer aux colons des taxes nouvelles. Toute cette mesure A jugées illégales par les colons qui n’ont pas été consulté.

« Pas de taxation sans représentation martèlent-ils. Pour les britanniques, le parlement représente tous les sujet de sa Majesté et peut donc taxer. Le parlement de Londres finit par supprimer la taxe la plus contestée. Le conflit s’envenime quand le gouvernement britannique décide pour sauver la compagne des Indes orientales en grandes difficultés financière de détaxer le thé qu’elle vend.

En 1775, les révoltés, quelles aussi insurgent, choisissent comme commandant en chef Genge Washington, originaire de Virginie qui a combattu contre les français lors de la guerre de sept ans. Il cherche rapidement un allié et se tourne vers la France désireuse  de prendre sa revanche sur les Britanniques dans la même période, le congrès continental composé de représentant des  colonies révoltées tient une session permanente à Philadelphie Elle décide de rompe définitivement les ponts avec la métropole la déclaration d’indépendance rédigée par Thomas Jepperson est adoptée par le congrès le 4 juillet 1776 énonce des principes issus de la philosophie des lumière comme les droits naturels et politiques des hommes.

b-    La guerre d’indépendance

La guerre d’indépendance Américaine (1775 – 1783) constitue une période décisive dans l’histoire des Etats- Unis. En s’opposant à la métropole Anglaise les insurgents décident de former une nouvelle nation fondée sur le principe de liberté. La guerre d’indépendance peut d’ailleurs être considérée comme une révolution : les Américains appellent d’ailleurs cette période the American  Revolutionary War (la guerre révolutionnaire d’Amérique).

Certains historiens estiment qu’il s’agit également d’une guerre civile car certains colons ne voulaient pas rompre leurs liens avec l’Angleterre et on s’affronté les indépendantistes. Le conflit prit une dimension internationale avec l’entrée en guerre de la France de l’Espagne et  les pays Bas aux côtés des Américains. Les Améridiens ont participé aux hostilités dans les deux camps. Les premières opérations militaires furent favorables aux Anglais. Mais après 1777 et grâce aux  renforces français, les Américains ont retournés la situation à leur avantages. La bataille décisive fut celle de York town 1781. La paix est signée en 1783 à Paris.

                   

Les Répercussions des Etats-Unis d’Amérique

En 1775, les révoltés appelés aussi insurgent, choisissent comme commandant en chef George Washington, originaire de Virginie, qui a combattu contre les français lors de la guerre de sept ans.

Il cherche rapidement un allié et se tourne vers la France désireuse de prendre sa revanche sur les britanniques. Dans la même période, le congrès continental composé de représentants des colonies révoltés tient une session per à Philadelphie. Elle décide de rompe définitivement les points avec la métropole. La déclaration d’indépendance rédigée par THOMAS Jefferson est adoptée par le congrès le 4 juillet 1776 énonce des principes issus de la philosophie des lumières comme des droits naturels politiques des hommes.

La guerre mobilise peu défectifs. La Grande- Bretagne n’aligne pas plus de 40 000 hommes dans un territoire éloignés de la métropole les soldats de Washington sont tous au plus 20 000. De plus, cette armée composée de volontaires peu disciplinés se réduit lors de grands travaux agricoles à 3000 hommes en états de combattre. Ils ont cependant pour eux l’enthousiasme et la connaissance du terrain.

La guerre de section 1861 – 1865

Elle tient une place fondamentale dans l’histoire des USA. Elle divise les esprits. Jusqu’aux environs de 1910 -  1920, les historiens pensent que l’esclavage est la raison principale du départ de l’Union du Sud. Celui-ci pensait ne pouvoir survivre sans cette institution. L’histoire Allan Nevins a montré que plusieurs facteurs ont joué simultanément les progrès de l’abolitionnisme, le fanatisme et l’incompréhension la guerre est ainsi le résultat d’un long divorce résulte à la fois de différence économiques d’oppositions sociales d’une incompréhension intellectuelles et le fait calculs sur les intentions de l’adversaire.

Le conflit

Dès le début, la  lutte semble inégale. Face aux onze Etats – du Sud peuplés par 9 millions d’habitants se dressent 23 Etats peuplés de 25 millions  d’hommes ;

Le Nord possède tous les grands contres industriels et les principaux ports ; Ses ressources financières sont considérables. Le Sud a une économie surtout agricole.

La guerre de sécession est aussi considérée comme la première guerre moderne recours massif aux transports ferroviaires au télégraphe adoption du fusil rayé qui décuple la puissance et la précision du tir. La lutte pour l’indépendance des treize  colons Anglais d’Amérique du Nord.

a-     Histoire des Treize Colons de l’Amérique du Nord

Les Treize colonies sont des colonies de l’empire britannique en Amérique du nord qui donnèrent naissance au Etats – Unis d’Amérique c’est ainsi que le royaume de grande Bretagne, notamment les désigna avant la signature du traité de Paris de 1783 ou elles sortirent du champ de sa souveraineté.

Elles sont situées sur le côté Est de l’Amérique du Nord entre la nouvelle- Ecosse et la Floride et entre l’Atlantique et les Appalaches. Des colonies britanniques d’Amérique du Nord sont restées loyales à la couronne Fondées entre 1607 (virginie) et 1732 (Géorgie) unies en 1775 elles signent la déclaration d’indépendance des  Etats-Unis qui aboutit à l’indépendance des Etats- Unies. L’histoire des treize colonies est en parties liée à celle des colonies européennes et plus particulièrement  britannique  de la côte atlantique. Différenciées quant à leur statut et leur origine politique elles sont marquées par une grande hétérogénéité.  

 

Conclusion

         

Au terme de notre analyse, il ressort que les luttes pour l’indépendance n’ont pas les mêmes formes mais les mêmes buts : l’obtention de la liberté.

Ces mouvements d’indépendances vont connaitre plus d’ampleur aux lendemains de la seconde guerre mondiale.