A la suite des différents âges de la pierre, l’humanité entre dans l’âge du fer. Il désigne à l’origine une période de la protohistoire caractérisée par l’usage de la métallurgie du fer. Les origines de son usage en Afrique sont à la base de débats contradictoires dans les milieux scientifiques.

I.            L’origine du travail du fer en Afrique

Deux théories sur l’origine du travail en Afrique sont développées. Ce sont le diffusionnisme et l’auto découverte.

  1. Le diffusionnisme

Selon des chercheurs occidentaux dont Raymond Mauny, le travail du fer a été découvert dans le Caucase en Asie mineure ou en Mésapotamie. De cette région le travail du fer s’est repandu dans le monde. Bertrand Gilles écrivait : « l’origine de la métallurgie du fer doit se situer entre 1700 et 1500 av. J.C probablement dans la région du Caucase chez les Chalypes d’un côté, les Hittites de l’autre côté. » A partir du Caucase, le travail du fer a atteint la Gréce vers 1200 av JC,  l’Inde vers 800, puis l’Afrique par la vallée de Méroé vers 600, le lac tchad vers 500, le nord du Nigéria vers 400, l’Afrique centrale vers 100 av JC.

  1. L’auto découverte

La thèse de l’auto découverte est soutenue par des chercheurs comme Henry Lothe, Cheick Anta Diop qui a découvert un morceau de fer entre 2 pierres de la pyramide de Khéops et daté de 2700 av JC. Il est donc plus ancien que celui découvert dans le Caucase. Pour le chercheur sénégalais, le fer est d’origine égyptienne, cependant le sous sol égyptien était pauvre en minerai de fer, celui-ci serait donc venu à ses voisins du Sud comme Méroé. On pense aussi qu’il ya eu plusieurs foyers indépendants les uns des autres ou mêmes de l’extérieur.

Des datations obtenues dans les années 1980, attestent que le travail du fer remonte à 2500 av J.C dans la localité d’Elgaro à l’ouest de Termit au Niger. Dans de nombreuses régions africaines on a découvert des objets en fer, des fourneaux encore garnis de scories et des creusets des tuyaux, à Nok (Nigeria), Termit, Rim (Nord du Burkina), Oliga (Cameroun), Mubuga (Burundi)…

II.            La production du fer

  1. L’obtention du minerai

Le minerai était obtenu dans certaines régions telles que le Nord du Cameroun par la séparation du minerai mêlés aux eaux sableuses des ruisseaux. Le minerai était obtenu un peu partout par excavation peu profonde d’environ un mètre de profondeur. Il était aussi obtenu dans des puits de forme et section variable avec ou sans galerie. Dans toute l’Afrique, les gravillons latéritiques ramassés sur le sol ont servi de matières premières.

  1. La réduction du fer

Le fer était obtenu généralement par deux technologies : la technologie dite de réduction directe et celle indirecte.

La technologie de réduction directe permet d’obtenir du fer utilisable en une seule opération. Les forgerons construisent des petits fourneaux alternativement chargés ....lire la suite