L’EMPIRE DU GHANA

Introduction.

L’empire du Ghana est le premier grand empire noir à avoir émergé dans le soudan occidental. Il se situait par ses limites Nord aux portes du Sahara et dans sa partie Sud au sortir de la forêt, entre la vallée supérieur du Niger jusqu’au Haut Sénégal à la frontière de l’Afrique blanche. Son hégémonie a duré du IV°s au XI°s de notre ère.

  1. Sources de connaissance et origine de l’empire du Ghana.

1. Les sources de connaissances

Les principales sources dont nous disposons sur l’empire du Ghana sont à quelque exception près d’origine arabe. IBN AL FAQIL HAMADANI dans son ouvrage intitulé Le Kitab al Buldan écrit: « De Tarqala à la ville de Ghana il y a 3 mois de marche dans le désert. Au pays de Ghana, l’or pousse dans le sable comme des carottes. » IBN HAWQAL (X°s) dit à propos du souverain  » Celui-ci est le souverain le plus fortuné qui soit sur la surface de la terre à cause de ses grandes richesses et de la provision d’or pur extrait du sol. » AL BAKRI au XI°s  » Ghana est la marque de leurs rois. Le nom du pays est AOUKER (…) la ville de Ghana se compose de deux villes situées dans une plaine. »

La tradition orale, quant à elle parle de Ouagadou dont la capitale est Koumbi Saleh.

2. Origine de l’empire

Le royaume aurait commencé modestement dans l’Aouker par une simple confédération de tribus Sarakollés dont chacune exerçait son autorité sur un espace bien déterminé. Le royaume couvrait les villes de Bokounou, Ouagadou et de Kaarta. La politique expansionniste et la puissance militaire des souverains du Ghana ont fait qu’à la fin du X°s, les principautés berbères d’Aoudaghost et de Walata, les royaumes Mazzara de Tékrour, Barisa, Diara, Sosso, Silla, étaient incorporés dans l’empire.

On peut distinguer deux groupes composant le peuplement de l’empire: un au Nord et l’autre au Sud. Les gens du Nord se composent des tribus nomades berbères ou Touaregs (Les berbères Macmouda au sud du Maroc, les Zenâta), les Sanhadja ( les Goddala, les Messoufa.....Lire la suite