L'ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL ( O.M.V.S.)

 

INTRODUCTION : Creuset historique, la Vallée du fleuve Sénégal a toujours été une zone d'aménagement agricole. Aujourd'hui elle constitue un cadre de regroupement et d'harmonisation des efforts de développement entre pays riverains : Mali, Mauritanie, Sénégal. L'objectif de l'O.M.V.S. concerne des projets hydro-agricoles et pastoraux, de transport et d'électrification et son programme est ambitieux.

I.                  HISTORIQUE DE L'ORGANISATION

Depuis  l'époque coloniale, la Vallée du Sénégal a constitué une zone d'expérimentation, d'essais, de culture, de techniques hydrauliques avec le Baron Portal (1816-1820), le Baron Roger, le pépiniériste Richard (1821-1832), les ingénieurs Mothy (1904) et Augier (1928). Les réalisations les plus significatives se feront à partir de 1934 avec la M.A.S.( Mission d'Aménagement du fleuve Sénégal) cadette de la MEFS ( Mission d'Etude du fleuve Sénégal).

Avec les indépendances les Chefs d'Etat de Guinée, Mali, Mauritanie et du Sénégal poursuivent les recherches et créent en 1962 le C.I.E.(Comité Inter-Etats) qui, en mars  1968, sera remplacé par l'O.E.R.S. (Organisation des Etats Riverains du Sénégal). Celle-ci, malgré ses ambitions, s'enlisa dans des difficultés et céda la place à l'O.M.V.S. le 11 mars 1972 avec 3 Etats ( Mali, Mauritanie, Sénégal). La Guinée, depuis 1987, siège comme Observateur.

II.                 STRUCTURES ET FONCTIONNEMENT DE L'ORGANISATION

L'O.M.V.S. compte des organes  permanents et des organes subsidiaires.

1.      Les organes permanents :

Æ    La conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement : instance suprême, elle définit la politique générale de l'organisation et se réunit 1 fois par an en session ordinaire et exceptionnellement en sessions extraordinaires. La présidence (durée 2 ans) est assurée à tour de rôle par les présidents membres.

Æ    Le Conseil des Ministres : composé de 2 ministres par Etat membre, il est présidé à tour de rôle pendant 2 ans. Il tient 2 sessions ordinaires annuelles et des sessions extraordinaires, fixe la contribution des Etats membres au budget, élabore la politique de mise en valeur des ressources et d'aménagement.

Æ    Le Haut-Commissariat : organe d'exécution, il applique les décisions du Conseil des Ministres. Dirigé par un Haut Commissaire et un Secrétaire  Général assisté de Directeurs, il se compose de 4 départements, 2 conseillers, 1 service administratif et 1 commission permanente des eaux (CPE ) qui définit les principes et les modalités de la répartition des eaux du fleuve entre les Etats....Lire la suite